Passer au contenu principal

RSE : de quoi parle-t-on ?

Le blog

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE est partout. D’ailleurs, la plupart des entreprises ne s’y trompent pas : conscientes de l’importance que revêt désormais l’engagement aux yeux des consommateurs, elles n’ont pas tardé à s’inscrire dans cette mouvance nouvelle. En cause ? L’attention croissante portée aux enjeux environnementaux et sociaux. Face à la multiplication des problématiques, l’activité des entreprises est scrutée avec minutie. De fait, la contribution de ces structures à l’effort collectif est devenue un véritable critère de choix pour nombre d’individus, décidés à s’engager eux-mêmes au service des causes qui leur tiennent à cœur, en opérant des choix de consommation éthiques. À ce titre, marques et entreprises ont dû s’adapter et revoir leur business model. De même, les domaines du marketing et de la communication ont été considérablement impactés par l’émergence de la RSE. Afin d’appréhender convenablement ce phénomène incontournable, je crois donc essentiel de préciser cette notion en tant que telle : qu’est-ce la RSE ? De quelle façon impacte-t-elle la stratégie marketing d’une entreprise ? Réponses ci-dessous.


RSE : définition et principes

La Responsabilité Sociale des Entreprises ou Responsabilité Sociétale des Entreprises (dite “RSE”) désigne l’ensemble des pratiques mises en œuvre par ces dernières, en vue de contribuer au développement durable.

Concrètement, cela signifie que les structures désireuses de s’inscrire dans une démarche RSE doivent prendre des initiatives à la fois respectueuses de l’environnement, mais aussi de la société en général et des individus qui la composent.

En définitive, il s’agit de faire en sorte que son activité s’inscrive dans une démarche éthique, destinée à contribuer à l’émergence d’un modèle économique et social viable à long terme.

On le voit : contrairement à certaines idées reçues, la notion de RSE ne se cantonne donc pas au domaine de l’écologie !

Dans les faits, les actions entreprises peuvent s’inscrire dans une (ou plusieurs) des sept catégories établies par la norme ISO 26000 datant de 2010 :

  • la gouvernance de l’organisation concernée ;

  • le respect des droits de l’Homme ;

  • le qualité des relations et des conditions de travail ;

  • la protection de l’environnement ;

  • la mise en œuvre de pratiques loyales ;

  • l’attention portée aux consommateurs ;

  • la prise en compte des communautés et du développement local.

L’alliance de la RSE et du marketing

Comme tant d’autres secteurs, le marketing a été considérablement impacté par l’émergence de la RSE.

Qu’on se le dise : impossible de faire l’impasse sur cette thématique. Aujourd’hui une entreprise qui ne témoigne pas d’un minimum de considération pour le développement durable court le risque de se voir sanctionnée par les consommateurs.

Pour cette raison, la plupart de ces organisations n’ont pas attendu pour réfléchir à de nouvelles façons de faire du marketing. Logiquement, la notion de marketing responsable (aussi appelé “marketing éthique” ou “marketing durable”) est progressivement apparue.

Mais qu’est-ce donc qu’un marketing dit “responsable” ?

En bref, il s’agit d’apprendre à répondre aux besoins des générations actuelles, sans pour autant compromettre l’avenir des générations futures.

Le marketing responsable ne cherche pas à créer le besoin. Il répond à la demande existante, par l’élaboration d’une solution durable et respectueuse des ressources naturelles disponibles.

Conformément aux principes fondateurs de la RSE, une stratégie marketing placée sous le signe de cette dernière consiste à promouvoir une consommation responsable, écologique et juste.

Le plus souvent, elle se décline en quatre axes :

  • la production (qualité des matières premières utilisées, recyclage, traitement des déchets, etc.) ;

  • le réseau et les partenariats (interaction avec des entités écoresponsables ou cohérentes avec les valeurs promues, etc.) ;

  • la vente (commercialisation obéissant à une certaine éthique, priorité aux circuits courts, etc.) ;

  • la communication (mise en avant de sujets d’ordre éthique, réduction des supports papier, etc.).

Pourquoi mettre en œuvre une stratégie de marketing responsable ?

Si tant de marques n’ont pas manqué de prendre en marche le train de la RSE, ce n’est pas uniquement par conviction personnelle…

Les bénéfices de la mise en place d’une stratégie de marketing éthique sont réels. Outre le fait de s’inscrire dans l’air du temps, une structure entreprenant cette démarche investit dans la compétitivité et la pérennisation de son activité. Pas mal, non ?

Si vous étiez encore sceptiques, voici donc trois raisons de considérer sérieusement l’éventualité de miser sur la RSE.

1️⃣ La consolidation de votre image de marque

Pour se démarquer, une entreprise doit avoir une image de marque forte, soutenue par des valeurs qui lui sont propres.

Dans ce contexte, il est facile de deviner tout le bénéfice que celle-ci peut retirer de la mise en place d’une stratégie de marketing durable

En promouvant une démarche éthique, vous consoliderez votre image de marque en l’inscrivant dans le cadre d’un enjeu environnemental ou sociétal fort.

2️⃣ L’optimisation de vos performances

Si le travail lié à la mise en place d’une telle stratégie est généralement conséquent, celui-ci peut toutefois constituer un investissement des plus rentables !

De fait, en optimisant votre business model conformément aux principes prônés par la RSE, vous optimiserez sans doute vos propres performances.

De la conception même des produits à la diminution de vos coûts de production, la RSE est susceptible de vous aider à améliorer vos rendements financiers. À méditer.

3️⃣La mobilisation de vos collaborateurs

Enfin, sachez que vos collaborateurs sont eux aussi des consommateurs. Autrement dit, il y a fort à parier que vos équipes se sentent également concernées par les problématiques environnementales et sociétales.

En tout état de cause, inscrire leur travail quotidien dans le cadre d’une démarche RSE est une excellente façon de renforcer la culture de votre entreprise et de fédérer vos salariés autour de nouveaux objectifs.


Ce qu’il faut retenir

Sans parler d’être “tendance”, la RSE constitue un investissement à long terme. De fait, la génération des milléniaux - les jeunes, en d’autres termes - est d’ores et déjà réputée pour sa propension à privilégier des marques engagées, en phase avec les enjeux de leur siècle. D’un mot : si vous espérez les séduire, la RSE vous tend les bras !

 

Sensa Agency a une vocation : accompagner les entrepreneurs dans l’élaboration d’un positionnement unique et attractif. Alors n’hésitez plus : contactez-moi !


Abonnez-vous à la newsletter