Passer au contenu principal

Le dico du marketing : Zoom sur la charte graphique

Le blog

La charte graphique

Vous vous apprêtez à lancer la production de vos supports de communication ? Halte-là ! Avant de lancer la machine, avez-vous bien pris la peine d’élaborer une charte graphique ? Si la réponse est non, je vous conseille fortement de lire ce qui suit… Et pour cause : la charte graphique est un élément fondamental de toute stratégie de communication efficace. Si vous voulez bâtir une image de marque forte, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur ce travail préalable - mais ô combien utile ! Qu’est-ce qu’une charte graphique ? C’est ce que nous allons voir sans plus tarder.

La charte graphique : définition

Pour faire simple, la charte graphique désigne l’ensemble des éléments constitutifs de l’identité visuelle d’une marque ou d’une structure (organisation ou entreprise). 

Elle prend la forme d’un document répertoriant l’ensemble des codes, des règles et des recommandations que doit respecter tout individu aspirant à communiquer au nom du propriétaire de la charte.

Grossièrement, nous pourrions aller jusqu’à dire qu’il s’agit d’une sorte de guide ou de mode d’emploi.

L’objectif d’une charte graphique est de garantir la cohérence de la communication visuelle de la marque ou de l’organisation concernée. Elle permet d’assurer l’homogénéité des supports développés, dans le but que ces derniers soient facilement identifiés par le lecteur. De plus, la charte graphique a pour rôle d’incarner la traduction visuelle du positionnement et de l’univers de la marque à laquelle elle se réfère. Elle devient ainsi l’une des garantes de son identité et de son ADN (secondée par l’appui de la charte éditoriale).

Dans les faits, une charte graphique peut donc s’appliquer :

  • à un support papier, tel que des affiches, des flyers, des cartes de visite, etc. ;

  • à un élément physique, tel que des goodies, de la PLV, un véhicule, une vitrine, etc. ;

  • à un support digital, tel qu'un site web, une application mobile, une newsletter, une présentation, etc.

Les composantes d’une charte graphique

Le logo

Le logo incarne l’alpha et l’oméga de votre identité visuelle. Pour cette raison, il ne peut - et ne doit - être utilisé n’importe comment ! Imaginez donc votre réaction, en apercevant le flyer d’une entreprise sur lequel le logo apparaîtrait flou ou de mauvaise qualité…

Dans ce contexte, la charte graphique intervient afin de préciser les conditions d’utilisation et d’insertion du logo (proportions, emplacement, etc.).

La typographie 

Police, taille des caractères, mise en page… Les règles typographiques doivent être clairement énoncées dans le cadre d’une charte graphique. 

Leur rôle est essentiel, dans la mesure où la typographie est généralement le reflet de la personnalité et de l’ADN de la marque qui l’utilise. Outre le fait de garantir un certain confort de lecture, il s’agit donc d’un véritable enjeu marketing.

Le code couleur

Le code couleur précise les nuances récurrentes propres à vos éléments de communication. Là encore, l’enjeu est de taille, car il s’agit de favoriser l’identification (quasi-instantanée) de la marque ou de l’organisation désignée.

La sélection se doit d’être minutieuse… Pas question de partir dans tous les sens !

Les éléments graphiques

Peut-être votre marque dispose-t-elle d’un élément graphique singulier (une mascotte, par exemple) ? Si tel est le cas, celui-ci doit impérativement figurer lui aussi dans votre charte graphique. De fait, il compte parmi ces fameux objets distinctifs servant à identifier votre organisation.

Je m’appelle Céline et je vous accompagne dans la conduite de votre réflexion marketing. Une question ? Une interrogation ? Contactez-moi sans plus attendre.

Abonnez-vous à la newsletter