Passer au contenu principal

Zoom sur… Le modèle PESTEL

Le blog

Le modèle PESTEL

Souvent présenté comme le fidèle acolyte de l’analyse SWOT, le modèle PESTEL est un autre outil fondamental, en matière d’étude marketing et de réflexion stratégique. L’idée ? Passer l’environnement de votre entreprise à la moulinette, en vue de préciser les fameuses opportunités et menaces qui intégreront votre SWOT. Dans les faits, le modèle PESTEL constitue donc le préalable à la réalisation de votre analyse SWOT. Mais en quoi consiste exactement le modèle en question ? C’est ce que nous allons voir sans attendre.

Le modèle PESTEL : définition

Aussi appelé “méthode PESTEL”, le modèle PESTEL est un outil d’analyse stratégique destiné à vous permettre de décortiquer les facteurs externes constituant votre environnement. 

Plus spécifiquement, le modèle PESTEL a pour but de préciser les opportunités et menaces susceptibles d’avoir un impact sur votre entreprise, son activité et son bon développement à plus ou moins long terme.

En pratique, l’analyse PESTEL est utilisée au moment de l’élaboration de la stratégie d’une société, afin de comprendre le fonctionnement du marché, d’anticiper les évolutions possibles et d’assurer la pérennité de la structure. Il s’agit donc d’un véritable outil de prospective.

Dans ce contexte, elle intervient au moment de la création d’une entreprise, d’une reprise ou du développement d’une activité existante (dans l’hypothèse du lancement d’un nouveau produit ou service, par exemple)

Les 6 composants du modèle PESTEL

Les composants du modèle PESTEL sont au nombre de six :

  • la politique (décisions économiques, fiscalité, contexte électoral, subventions, aides de l’État, etc.) ;

  • l’économie (taux de croissance, PIB, PNB, taux d’inflation, pouvoir d’achat, taux de chômage, etc.) ;

  • le social (profil démographique, tendances religieuses, niveau d’éducation, etc.) ;

  • la technologie (innovations, brevets, accès aux nouvelles technologies, développement des canaux de communication, etc.) ;

  • l’environnement (aléas climatiques, transition vers les énergies renouvelables, empreinte carbone, traitement des déchets, etc.) ;

  • le légal (droit du travail, propriété intellectuelle, protection des données, etc.).

 

💡 À noter : si le modèle PESTEL est impérativement constitué de l’ensemble de ces éléments, cela ne signifie pas que chacun d’eux revêt le même degré d’importance. Ainsi, en fonction du secteur d’activité de l’entreprise notamment, certains composants se révéleront plus cruciaux que d’autres.


Ce qu’il faut retenir

Le modèle PESTEL est un outil d’analyse, destiné à vous aider à appréhender votre environnement dans toute sa subtilité. Pour cette raison, je vous conseille de ne pas vous borner à lister les éléments entrant dans chacune des catégories citées précédemment. N’hésitez pas à élaborer des graphiques vous permettant de synthétiser visuellement l’importance inhérente à chaque variable. Cela améliorera la lisibilité de votre PESTEL, tout en identifiant les facteurs clés à surveiller de près pour le futur !

 

Une question vous trotte dans la tête ? Vous souhaitez approfondir le sujet ? N’hésitez plus : contactez-moi !


Abonnez-vous à ma newsletter